Skip navigation

j’ai chanté aux étoiles pour amour pour Toi

et j’ai fait le calcul : ma voix leurs parviendra dans trois milliards d’années

sûrement, elles vont s’éteindre

de n’avoir pu T’aimer car moi seul peux T’étreindre

à Ton seul souvenir mon bonheur perle en larmes

et s’en va dévaler en cascades et vacarmes

si la ville panique ce n’est que d’ignorer

que mille torrents d’amour s’en viennent l’abreuver

qu’on me redise un jour que l’amour n’a qu’un temps

tant que courra le temps je T’aimerai autant

T’en fais pas Mon Amour, laissons le défiler

il est temps de s’étendre pour mieux le défier

j’ai voulu voir du beau ailleurs que sur Ton corps

mais mes yeux sans repos doivent fouiller encore

je n’ai d’autre sommeil que dormir sur Ton ventre

je n’ai d’autre folie que rentrer dans Ton antre

j’ai le coeur qui pense et la tête qui pompe

bonheur d’être à l’envers la raison qui s’estompe

quand de Tes doigts glacés tu me brûles la peau

quand dans Tes petits bras je couche en un château

qu’on me redise un jour que l’amour n’a qu’un temps

tant que courra le temps je T’aimerai autant

T’en fais pas mon amour, laissons le défiler

il est temps de s’étendre pour mieux le défier

s’agit pas d’s’en aller sinon qui va m’aider ?

Me dire qu’il faut manger puis aussi respirer

je ne sais plus rien faire que de penser à Toi

non, c’est vrai, j’exagère : je veux parler de Toi

Toi… Tu T’es offerte à moi et j’ai gagné ma mort

Ma Même, Ma Pareille, me voilà couvert d’or

pour Te dire que je T’aime, j’ai dû en faire des couches

à Ton prochain sourire, j’en rajouterai trois louches

qu’on me redise un jour que l’amour n’a qu’un temps

tant que courra le temps je T’aimerai autant

T’en fais pas mon amour, laissons le défiler

il est temps de s’étendre pour mieux le défier


Loic Lantoine

(http://www.deezer.com/track/215781)

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :